Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2010

MELENCHON OU L'ART D'AVOIR TORT MEME QUAND IL A RAISON

Je vais pas en faire des tonnes, le buzz (le ramdam comme ils veulent que l'on dise, mais que l'on ne dira jamais, parce que ces guignolades francisantes sont la dernière manière de défendre la langue et font rire le monde entier... mais c'est un autre sujet.)... Je recommence : Je vais pas en faire des tonnes, le buzz étant déjà largement évoqué, commenté, analysé, scruté, décortiqué, critiqué, encensé au point qu'il en est déjà largement démonétisé*


Mais faut me comprendre, ma bête noire, le sieur Mélenchon, se lâche dans la vidéo la plus vue de ces dernières semaines et il faudrait que je me prive de réagir. Trop frustrant. J'ai fini par oublier d'écrire sur Zemmour (dont je ne pense pas grand chose, d'ailleurs), mais Mélenchon, non, ça je pouvais pas rater. Mon Mélenchon à moi, m'en priver, c'est comme envoyer ma fille au lit sans sa tétine, c'est pour dire.

Bref, je vous fait pas le récit de la vidéo, voilà le lien :

http://www.dailymotion.com/video/xcrf7q_melenchon-les-journalistes-sont-de_news

Vous en pensez ce que vous voulez, c'est votre droit...

Et je vais même dire ce truc hallucinant pour moi (j'ai besoin de le répéter plusieurs fois mentalement avant, tellement ça fait mal la première fois....) Bon, je me lance.... Mélenchon a..... Attendez, je reprends... Test, test... Mélenchon a r... y arrive pas... On se concentre : 1,2,3, go... Mélenchonaraison... Trop vite, mais c'est mieux. Ca va venir, on respire : Mélenchon a raison. Ca y est, encore : Mélenchon a raison.

MAIS IL A TORT

VLAN, Jean-Luc ! Tu croyais pas que j'allais glisser sur cette pente, déjà que la configuration électorale m'a fait voter pour ton parti, à la remorque du PS, au deuxième tour des régionales, alors te servir la soupe, aucune chance, grosse cervelle vide (je parle comme toi, désolé)... Enfin non, pas aucune chance, le jour où tu auras totalement raison, tut, tut, tut, tut, je le dirai.

Tu as raison, parce que je partage ton opinion sur tout ce que tu dis à propos des médias, sur leur responsabilité dans la désaffection des français pour la politique, sur leur rôle dans l'abstention et plus globalement sur leur entreprise quasi systématique de lobotomisation des masses afin de les priver de libre-arbitre et tout et tout...

Mais Jean-Luc, je voulais te demander, ça fait combien d'années que tu réponds benoîtement aux questions débiles de tous les journalistes de France et de Navarre ? Ca fait combien d'années que tu annones les mêmes caricatures d'arguments sur tous les plateau du PAF ? Ca fait combien d'années que tu insultes tes adversaires quand ils sont absents et que tu roules tes gros yeux sous la contrainte de devoir te tenir en public ? Où sont les vidéos où tu insultes Jean-Michel Apathie, Christophe Barbier et Alain Duhamel ????

Et là, à la première question, témoignant, je te l'accorde, de la bêtise et du manque de profondeur de l'intervieweur, tu te cabres comme une jouvencelle qui découvre les attributs de Rocco Siffredi, où un François Bayrou constatant le vol de son tracteur !!! C'est qui en face, Jean-Luc ??? C'est qui ? C't'a lui qu' tu parles ? C't'a lui qu' tu parles ? C't'a lui qu' tu parles ? (c'était pas ta vidéo de campagne, ça ?)... Un étudiant en journalisme de Sciences-po... Wouah, le courage, wouahhh, la grandeur. Trop fort, mon p'tit gars. Là, tu m'épates. T'as pas eu trop peur j'espère ? Je suis Jean-Luc Mélenchon et j'ai eu les couilles de traumatiser un petit bourgeois boutonneux qui tentait de me faire sourire... Chapeau mon gars... Comme dirait le Cohn Bendit, : "T'es trop minable mon pote, tu seras jamais Président de la République". Lui, au moins quand il met un camouflet, c'est à Frédéric Lefebvre (bravo) ou à Bayrou (et sur ce coup là, je l'approuve pas vraiment)... Et le pire, c'est que tu es fier de ton buzz. Allez Tchuss mon gars, tu mérites pas une ligne de plus, sauf si tu viens claquer Duhamel et consorts  la prochaine question pénible.

Tchuss, je te dis.

* ce mot n'a rien à faire là, mais j'avais promis à l'être cher de l'employer dans ma prochaine note (-;

20:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : politique, mélenchon, modem, front de gauche, médias, sire, wuyilu | |  Facebook | | | |

Commentaires

et bien au moins , j 'ai vu cette fichue vidéo que je ne connaissais pas (mea culpa )
JLM a l 'insulte facile
sur le fond , je vais plus me documenter avant de déblatérer à tort et à travers

Écrit par : fredm50 | 31/03/2010

Bonjour
il n'y a pas là sujet à billet.... bof.
quant à défendre la langue française, vous n'êtes pas le monde entier, riez si vous voulez mais n'imaginez pas que vous représentez l'opinion de la planète. Vous ne semblez pas très humble.... modulez et modérez vos "certitudes" !
Bonne journée

Écrit par : rony | 01/04/2010

Ah, oui!

Je partage parfaitement ton point de vue, cela m'a fait plaisir de te lire.
Moi aussi je suis melenchonphile ;-))
Je vis dans une ville tenue par le parti de Gauche ( limeilbrevannes dans le 94)...c'est énorme !
Pour ma part j'ai tenté en bon démocrate de base de participer au débat en postant plusieurs commentaires sur le blog de Mélenchon...il m'a toujours censuré, c'est dire l'ouverture d'esprit du garçon.
(et non il ne s'agissait pas d'insultes ou de diffamations gratuites...tu peux vérifier j'ai posté mes commentaires censurés sur mon blog).

Bref, merci de ce bon moment de lecture...!!

Bonne continuation

Écrit par : Philocrate | 01/04/2010

@ Philocrate
Et oui Philocrate !
Mon souci avec Mélenchon, n'est pas le fruit d'une parano ou d'une aversion épidermique, mais bien de divers constats des plus désagréables. En dehors de son archaïsme fondamental, le sieur fait preuve à longueur d'années de moeurs plus inspirées du Stalinisme pur que de la sociale démocratie, avec un fond très antisémite exprimé dans sa haine absolue des USA, ce pays dangereusement aux mains du lobby juif qui veut réduire la planète à feu et à sang, d'où ses diatribes contre le Tibet et ce Dalaï Lama agent infâme de la CIA et de Sion qui veut déstabiliser le gentil régime chinois. (Comme nombre de mouvements - dont pas mal d'extrême gauche - le gouvernement du Dalaï Lama est effectivement en partie financé par la CIA, ce qui en me pose pas de problème particulier) Tout cela serait drôle si ce n'était dangereux.

@ Rony
On peut considérer qu'il n'y a jamais sujet à billet... D'ailleurs, pourquoi avoir un blog ? Vous avez raison, c'est absurde. Chut taisons-nous.
Mais je peux néanmoins vous assurer que la manière dont la Frane veut défendre sa langue, fait bien marrer dans le monde entier, du moins chez les gens et intellectuels qui s'intéressent à ces questions. Voyez-vous, la meilleure manière de défendre une langue est de faire du pays qui la parle un phare culturel. La France fait aujourd'hui parti des pays les moins aptes à exporter leur culture, pour la simple et bonne raison que Paris est une des capitale les moins vivantes du monde en matière d'innovation et de renouvellement culturel et que le poids global de notre pays est devenu tout rikiki. Les quotas et autres refus d'incorporation des mots utilisés dans le monde entier, ne permettront jamais de défendre quelque langue que ce soit.
Cordialement.
Wuyilu

Écrit par : Wuyilu | 01/04/2010

Les commentaires sont fermés.