Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2010

IL FAUT SAUVER LE SOLDAT DUFOUR !

Moi je ne le connais pas Marc Dufour. J'ignorais même tout de lui avant les bisbilles liées à la constitution des listes MoDem en Languedoc Roussillon. J'ai même honte. Ca fait pas très sérieux de méconnaître à ce point les caciques de son propre parti.

Mais on me dit, Monsieur Dufour c'est le président du MoDem en Languedoc Roussillon.

Moi, je dis, bravo monsieur le Président, c'est bien d'être Président.

Et mon papa était originaire de votre belle région alors, je compatis.

On me dis ensuite : Monsieur Dufour a été plébiscité par les militants de sa région pour être tête de liste aux élections régionales. Là chapeau. Très bien, monsieur Dufour. Si cette campagne a été propre et qu'un véritable processus démocratique a pu se concrétiser au moins quelque part dans la galaxie (plutôt le micro micro microcosme) MoDem, je lève mon chapeau.

Puis j'apprends que le grand Mufti François Bayrou a commandé un sondage dans cette région qui placerai Ex Monsieur Météo Drevet (celui qui s'était fait ridiculiser par Le Pen en direct à la télé de papa, y a longtemps) quelques points devant Marc Dufour, s'il se substituait à lui comme tête de liste. Faut pas croire les sondages, me disait tout le temps un certain François Bayrou. C'est tout truqué et ça influence bêtement l'opinion. Pas bien. Bref, ni une ni deux, Grand Mufti dit : "Exit Dufour, moi je veux Drevet". Passons sur le fait que le Drevet, bah les militants y z'en veulent pas. Que nenni, peanuts, Drevet, on veut pas, ahh ! Passons également sur le fait que Drevet, bah, il est pas MoDem, mais pas du tout. C'est un détail et une spécialité maison. On a tout plein de militants tous oranges, qui triment sur les marchés à vendre la soupe aux potirons, mais on préfère ceux qui viennent de nulle part chez nous ! Cest que le Bayrou, il aime pas Sarkozy, mais il s'en inspire beaucoup. Ca s'appelle l'ouverture. Mais en mieux, en plus vicieux. Nous on a pas d'élus, mais on préfère quand même laisser la possibilité d'être élus à ceux qui sont pas du parti. C'est super technique en fait. Tellement subtil que je saurai pas vous expliquer le but de la manoeuvre.

Bref, le Dufour, pas mauvais bougre, il dit "dans l'intérêt supérieur de la patrie et tout et tout, bon d'accord, je laisse la place..." Sympa avec ça le Dufour. Bon, ça fait quand même jazzer, alors tout le monde essaie de se mettre ensemble et de faire liste commune. Ca discute : et moi, je veux machin en 5ème place, et moi je veux pas de ton bidule et je veux chose en 6eme place etc etc... Ca pinaille, ça pinaille, ça pinaille et vlan, on se sépare, pas bons amis... Dammned et qu'est-ce qu'on fait maintenant ?

Alors le Dufour il dit : "on va faire une liste". Puis il compte ses sous et il voit que c'est pas possible et tout et tout, et gentiment il rentre dans le rang avec ses colistiers et boum, pas de liste MoDem du tout et une liste Drevet. Bon, voilà l'histoire. Sauf que le Drevet, il se prend une veste quand même et pas du tout le score prévu par le sondage du Grand Mufti. Mais bon....

Et puis là, re vlan. On apprend que Marc Dufour, parce qu'il s'est retiré, qu'il a tout accepté et tout et tout, bah il est suspendu du MoDem, avant une possible radiation. Rien que ça. Même que c'est le sénateur Mac Carthy qui s'occupe de tout ça, voyez-vous.

Et là je dis : c'est pas possible ce qu'ils débloquent tout en haut au MoDem ! On s'est pris une claque stratosphérique dimanche, de Dolium à BE-Gag. Y a personne pour reconnaître des erreurs de stratégie. Tous les rats quittent le navire d'eux-mêmes. Corinne Lepage change de Cap (j'ai pas trop d'opinion sur la question au passage). Et les seules choses qu'ils trouvent à faire ! C'est de radier les bons soldats qui se sont ecrasés et d'envoyer les légions jeunes troller le blog du Chevalier Orange. Mais c'est qui les communicants au Modem ? C'est qui ? Montrez-les moi ! Je veux absolument goûter leur truc ! Ca rend pas intelligent, mais ça à l'air de faire planer grave de chez grave. Et comme j'aime les expériences extrèmes, là franchement, je veux essayer. Attendez, là. Je reprends mes esprits et je regarde à nouveau. Rien à dire, c'est vrai. Plutôt que de faire un foutu mea culpa qui toucherait les français sur le mode : "enfin des politiques qui admettent leurs erreurs sans y être acculés et se montrent sincères." Plutôt que de s'adresser aux militants en leur disant : "faut tout remettre à plat, pour le moment ça ne fonctionne pas. On serre les rangs et les coudes et on vous écoute." Un truc sur le mode de communication qu'on apprend dans toutes les bonne écoles, quoi ! Parce que ces méthodes là, induisent un effet boomerang, et vlan dans ta face. C'est le B-A BA. Mais non, chez nous, on voit le complot partout, celui des médias (bon, parfois faut reconnaître que....), des militants aigris, des manoeuvres des autres partis (bah, y vont pas nous aider quand même...)

Parce que là, les amis, ça va pas du tout, mais alors, pas du tout. Penser que la seule chose à faire au lendemain des régionales c'est de suspendre Marc Dufour, que je ne connais toujours pas, c'est vraiment le truc le plus absurde du monde. Et là, je me dis : soit François Bayrou est un génie hors norme qui communique avec des sphères qui nous échappent totalement, soit l'égo lui est monté tellement haut qu'il a fini par lui construire un mur devant les yeux et le coeur.

Parce que nous, les vulgaires distributeurs de soupe au potirons, on voulait juste l'aider à accomplir son rêve, sans lui voler la vedette, sans lui savonner la planche, mais aussi sans se faire marcher sur la gueule à la moindre expression de notre libre-arbitre. Parce que le libre-arbitre, ce n'est pas qu'un sujet de bac philo, ni une invention ésotérique du 18ème siècle, c'est ce qui nous a permis de participer en notre âme et conscience à la création de ce mouvement qui fait désormais du surplace....

 

Je précise que la profusion de "Et tout et tout" est mon hommage personnel à la mémoire de JD Salinger, l'auteur de "L'attrape coeur" qui vient de décéder et aura marqué l'adolescence de nombre d'entre-nous. Un clin d'oeil également à la merveilleuse traduction de Sébastien Japrisot.

12:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | | |

Commentaires

C'est vrai.
Au 133, ils font tout le contraire de ce qu'il faudrait faire, et continuent droit dans le mur.
ça en deviendrait presque déprimant.

Écrit par : jm | 18/03/2010

Superbe billet ! J'aurais aimé l'écrire. Bravo.

Écrit par : Ch. Romain (Nanterre) | 18/03/2010

OUF!! Il y a encore des MoDem qui réfléchissent. Quel bonheur ce billet. Malheureusement, ce message restera sans réponse, sans réaction du national.

Oui "Jm", au 133, "y'a un truc qui fait masse".

Écrit par : Emmanuel | 18/03/2010

@Benjamin

Bravo ! c'est très bien écrit en plus

Écrit par : Fabio Lauresti | 18/03/2010

Une fois encore, merci pour ce moment de fraîcheur.

J'ai vraiment de plus en plus de mal à voir comment tout cela va pouvoir déboucher sur quelque chose de positif...

Écrit par : Daniel | 18/03/2010

Tout dans l'humour ! J'apprécie encore plus. Bravo !

Écrit par : Orange Sanguine | 18/03/2010

Vous avez quand même une vision sacrément idyllique de Marc Dufour...Ce n'est pas le démon...mais c'est aussi loin d'être un ange dans cette affaire.

Écrit par : zapataz | 18/03/2010

En fait, cher zapataz, je n'ai aucune vision de Marc Dufour...
Comme je le précise, je ne le connais ni d'Eve, ni d'Adam...
Et je n'ai même aucune duplicité à l'égard d'un politicien, en général. Ce billet pourrait s'appliquer à bien d'autres. je demande juste : est-ce qu'au lendemain d'une rouste mémorable, le seul acte utlie est de faire tourner la machine à exclure, sans se remettre en cause ?

Écrit par : Hups | 19/03/2010

Soutenons la démarche des conseillés nationaux qui ont réussi finalement a obtenir un conseil national :
http://www.echosetrumeurs.fr/post/2010/03/18/Conseil-national-du-MoDem-le-27-mars-prochain

Écrit par : Cracotte | 18/03/2010

Tu as raison c'est vrai. Mais moi ce qui me fascine dans tout ça c'est plutôt la nature humaine. Tous ces gens qui se disaient démocrates et qui tirent sur "l'unique" responsable...étaient ils vraiment démocrates dans leurs fédés, combien voulaient juste une place, un titre quitte à cracher sur leurs "amis" pour l'obtenir. Tout ça pour être qui le 3° sur la liste, qui le vice président de pas grand chose etc. Qui étaient ils vraiment pour oser dire "on va faire de la politique autrement". N'était ce pas arrogant pour les uns de prétendre faire mieux que tous les autres avant eux? N'était ce pas hypocrite pour les autres? Quand je vois aujourd'hui les uns et les autres rentrer dans le rang de la majorité locale qui les a fait élire ou se mettre à genoux devant celle qui demain le fera...Combien dans ce modem sont prêts à accepter d'être minoritaires et combien sont prêts à ne pas écraser la minorité? Tout ça est triste et je ne crois pas non plus que l'épuration permette de renforcer le parti c'est vrai. Mais les départs de certains ne sont pas forcément à regretter. Restera-t-il vraiment des gens sincères dans ce mouvement pour organiser l'avenir. Quand en plus FB semble sourd et aveugle...

Écrit par : zapataz | 19/03/2010

Oui, Zapataz, je partage relativement ton point de vue. La vraie question n'était pas la "politique autrement". Ca c'est un espèce de mot fourre-tout à la con pour attraper le gogo, sans que personne ne sache ce qu'il y a à l'intérieur. Non, ce n'était pas "le politique autrement", mais ce pouvait être la "politique proprement". C'est ce qu'on a essayé de mettre en place dans notre section : un certain respect du pluralisme, du débat, de la responsabilisation. Ca ne marche pas toujours, mais il y a un minimum de respect de la personne. Et quand quelqu'un fait quelque chose, il y a quelqu'un d'autre pour dire merci, quand un militant pose une question et envoie un mail, on prend sa plume et on lui répond. Quand on dit, on va organiser ceci cela, on l'organise, parfois dans les délais, parfois en retard, mais on le fait. Des bêtises comme ça qui découlent davantage du savoir vivre que du politique, mais c'est finalement le même domaine. Moi, je ne suis pas content en ce moment. Je le dis sur ce blog, parce que je n'ai pas d'autre moyen de l'exprimer, face au silence assourdissant de la maison. Et j'ai aussi entendu le discours sur les aigris et ceux qui veulent aller à la soupe : je n'étais pourtant pas candidat à la candidature au législatives, aux européennes, aux régionales. J'ai pas demandé de place. J'étais candidat aux municipales et j'en co-dirigeai la campagne et je n'avais rien sollicité. Notre vrai leader de section, notre habituelle candidate, qui avait deux mandats s'est faites humiliée par le mouvement, elle a perdu ses deux mandats alors qu'à chaque fois l'UMP lui proposait une belle place éligible, bien au chaud qu'elle a refusé au nom d'une certaine éthique, refusant également de taire ses critiques en échanges d'une fausse place de salarié du mouvement. Ca existe aussi. Alors oui, il y a des gens qui partent et qui le font au seul prétexte de l'opportunisme, et il y en a beaucoup qui restent et soutiennent FB aujourd'hui et qui font froid dans le dos, tant il n'ont d'autres convictions politiques que le panurgisme et le besoin de cadre et de chef. Pour l'instant je suis encore là, je ne pars pas, ce n'est pas mon but, mais je ne me tais pas pour autant.
Mais je comprends tout ce que tu écris.

Écrit par : Wuyilu | 20/03/2010

Il faudrait revoir, effectivement, le pourquoi du comment tout ceci est arrivé et en tirer les conséquences.

Pourquoi, d'un côté, nous avions un accord national avec GE ... et pourquoi, d'un autre côté, l'un des nôtres dont une grande partie des adhérents locaux voulait qu'il fasse partie de la course n'y a pas été.

Nous sommes un mouvement politique et pour les élections, nous pouvons avoir des accords nationaux, nous devons les suivre, en incluant les nôtres, les meilleurs sur nos listes ; normalement...

Bon, il y a eu un bug, la presse s'en est mêlée.

Perso, j'avais laissé un message à Marc, lui disant qu'il aurait dû accepter le deal avec GE.

La chose ne s'est pas faite et nous n'avons pas tous les tenants de l'histoire.

Souhaitons que tout ceci reprenne un chemin raisonnable et que Marc reste au Modem car si il a une grande partie des adhérents locaux avec lui, c'est qu'il a des tas de qualités.

Allez, tous avec Jean, l'Aquitaine nous regarde, en ce moment.

Isabelle krief
MoDem de Villiers le Bel

Écrit par : isabelle krief | 20/03/2010

Oh non, Isabelle, vous n'avez pas tous les éléments et loin s'en faut.

J'ai souvenir d'un Dufour, cadre UDF, hautain et dénigrant les petits nouveaux au congrès de Villepinte.
J'ai souvenir d'un Dufour, niant l'expression de CAP21 dans l'Hérault
J'ai souvenir d'un Dufour ne réalisant pas de liste autonome pour les municipales 2008 à Montpellier et préférant négocier directement des places pour lui et quelques amis sur la liste frêchiste au 1°tour, contrairement aux consignes nationales pour les grandes villes
J'ai souvenir d'un Dufour annonçant par voie de presse son ralliement à Frêche en cas de fusion au 2°tour des régionales 2010, alors que le bilan et le projet Frêche est loin, très loin d'être cohérent avec nos valeurs en terme de démocratie et de développement harmonieux du territoire régional

J'ai aussi connaissance d'un Drevet, membre des instances régionales du Nouveau Centre allié de l'UMP
J'ai aussi connaissance d'un Drevet en accord avec Frêche pour contrer les listes EE et PS

Tout n'est pas noir ou blanc mais mon vote sera "blanc" pour le 2°tour en LR

Écrit par : région LR | 20/03/2010

c'est pas avec ce genre d'analyse (malgré l'humour) fondée sur un manque criant d'informations, qu'on va sortir du marasme...

Écrit par : laurent | 20/03/2010

Euh... là c'est ne considérer que la partie émergée de l'iceberg, celle que la presse aime relayer!
Le commentaire de "region LR" est plus instructif. Le Mouvement Démocrate a choisi de s'allier avec l'AEI/GE au niveau national, Marc Dufour a fait tout le ramdam possible en interne pour faire capoter la tentative... et il a réussi...
Etre indépendant, ce n'est pas s'isoler, c'est simplement choisir ses alliés en toute indépendance, sans logique de camps!
Ce que j'espère, car je n'aime pas la polémique, c'est qu'une voie de dialogue pourra être trouvée au plus vite! Voilà c'est tout ;-)

Écrit par : Antoine_K | 20/03/2010

Antoine : en dehors d'être d'accord avec votre dernier tweet sur le FN...
Le cas Dufour est totalement anecdotique. C'est un problème de fonctionnement national. le cas du sondage (même s'il fut relayé par la presse) est une réalité. La désignation de Dufour par les adhérents, aussi, quelque fut la réalité de sa campagne. Le fait de n'avoir rien d'autre à faire pour le mouvement au lendemain du premier tour que d'exclure Dufour et d'envoyer ce mail grotesque pour demander à Corinne Lepage (que je ne soutiens pas particulièrement) de laisser son mandat, témoigne du vide abyssal du mouvement en termes purement politique, mais également de l'autoritarisme de FB. C'est ceci qui est grave. le reste n'a aucune importance. et les campagnes internes de toutes les têtes de liste investies officiellement ont leurs coups fourrées et leurs vilainies, du Rhone au Limousin, en passant par la Picardie et j'en passe. Après, chacun a le droit de se voiler la face et de penser que toutes les critiques (toujours les mêmes) à travers toute la France sont le fait de méchants opportunistes. Mais ça s'appelle juste faire l'autruche.

Écrit par : Wuyilu | 20/03/2010

La réalité de tout ça est un spectacle bien triste pour le centre. Beaucoup de leaders du modem nous ont rejoints pendant cette campagne et j'espère qu'au lendemain des résultats le centre se reconstruira réellement.
Amitié.
Raynald DUTOT.
Vice-président de l'Alliance Centriste.

Écrit par : raynald | 20/03/2010

Faire de Marc Dufour un ange de la démocratie voila quelque chose d'inimaginable. Il a tout fait pour saborder le Mouvement Démocrate en Languedoc Roussillion au profit de son grand maître ( au propre et au fuguré ) Georges Frêche.
Je n'ai jamais rencontré un homme avec autant d'ego et aussi hautain , Bayrou est face à lui un petit joueur.
Dufour n'a aucune valeur sauf luiu même et son argent ( qu'il aime étaler...)

Écrit par : axat | 21/03/2010

Cher Azat !
Pour éviter de me répéter, voir la réponse que j'ai adressé au poste précédent. Personne n'essaie de faire de Dufour un ange de démocratie. Encore une fois, il n'est pas le sujet de fond du billet.
Bon dimanche à vous
Wuyilu

Écrit par : Wuyilu | 21/03/2010

Les commentaires sont fermés.